Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 08:15

mensonge-seo.jpgCette fois-ci cela en fait trop!

Après avoir fait du chantage et refusé de financer sa quote-part pour la LGV, Mme Royal, prise la main dans le sac par votre serviteur, préfère crier et menacer (voir ici)...

Les records de sans-gêne sont cette fois-ci battus!

 

Argument 1:

Les picto-charentais seraient "victimes du chantage aux subventions"! Pourquoi victimes ? D'un côté l'Etat a dû débourser 103 millions d'euros supplémentaires pour ne pas prendre trop de retard sur le projet de LGV; il ne fait aujourd'hui que retourner dans une logique de jeu à somme nulle en appliquant une soustraction équivalente.

Le chantage a eu lieu par le choix de Mme Royal de dire que sa région serait la seule collectivité de France à s'extraire de la règle commune. Plus que du chantage c'est une violation de l'égalité devant la loi !

 

Argument 2:

Elle se réserve le droit d'en appeler au Conseil d'Etat pour "sanctionner ce type de comportement, incompatible avec les principes républicains"...

On tombe des nues devant cette hardiesse! Se parer dans la vertu républicaine alors que depuis un mois et demi, la ci-devant Présidente mène sa Région sans informer une seconde les élus des changements notables qu'apporte ce courrier préfectoral !

Depuis le courrier du 27 Septembre qui provoque aujourd'hui un tel courroux, puis-je rappeler à Madame Royal qu'elle a rassemblé:

1/ Début Octobre, une session régionale précédée de toutes les réunions de Commission... pourquoi ne pas en avoir parlé?

2/ Avant hier, une réunion de la Commission Permanente qui traitait notamment de deux points ciblés par le courrier du Préfet: le Fonds Régional d'Excellence Environnementale, composé notamment de crédits de l'ADEME, et la modernisation de certains trajets de trains, en partenariat avec l'Etat... les élus dont je suis ont-ils eu une présentation sincère des dossiers? ne sommes-nous pas fondés à considérer que notre débat était totalement biaisé par un véritable choix de désinformation?

 

Aujourd'hui même, je reçois les premiers documents de la prochaine session du 12 décembre 2012... parmi ceux-ci figure le "Projet de Budget 2012". Pensez-vous qu'il soit fait simplement mention des conséquences de la réponse de l'Etat? Pas une ligne explicite ! Mais, ici et là, des mots qui prennent une tournure particulière:

  •   une vraie perle en page 84 du document " les projets de Pôles d'Echanges Multimodaux d'Angoulême, Niort et La Rochelle devraient donner lieu à des protocoles de financement en 2012"!!! Pas un mot sur le refus de l'Etat de financer le Pôle de Niort...
  •   en page 90 une preuve du mensonge par omission : "S'agissant de la LGV SEA, l'Etat a refusé la proposition de la Région d'une avance remboursable de 95 M€ "
  •  en page 91 une contrevérité absolue : " l'opération de modernisation de la N249 est poursuivie par l'Etat dans le cadre du PDMI"

 

Il y a tout de même une ligne qui démontre que le courrier était connu mais demeurait caché... il faut lire avec attention la page 70:

"la mise en oeuvre du Plan régional des Energies Renouvelables 2020, s'appuiera, sur le Fonds Régional d'Excellence Environnementale (FREE) en s'inscrivant dans un nouveau partenariat avec l'ADEME, selon des modalités de gestion modifiées à la demande de l'Etat"

Lorsque l'on se souvient que le Préfet dans son fameux courrier a affirmé que le mode de gestion des crédits de  l'ADEME sera revu car "la rupture de confiance rend difficile le maintien de la délégation de ses crédits", on voit bien que Mme Royal a pris en compte les éléments du courrier mais persiste à vouloir les tenir caché aux élus!

 

Cette méthode n'a qu'un nom: le mensonge.

Le mensonge dans des documents officiels soumis au vote des élus caractérise un scandale : le déni de démocratie.

 

J'appelle ceux des élus régionaux de la majorité qui gardent le sens de la démocratie à exiger de leur présidente une mise au point rapide et sans faux-fuyant. Il faudra qu'ils nous disent s'ils ont été informé de cette lettre et s'ils sont complices de ces mensonges ou s'ils sont les cocus de cette histoire ridicule.

J'espère que les électeurs de Melle, de La Rochelle ou d'ailleurs ne se priveront pas de montrer qu'ils ne sont plus dupes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent YOU - dans Conseil Régional
commenter cet article

commentaires