Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 16:42

Depuis plusieurs fois, j'ai cherché à faire avancer le sujet du Service Minimum d'Accueil à Angoulême...

 

En estimant que la Ville n'avait pas les moyens de mettre en place ce type de prestation, le maire a choisi de se moquer de la loi républicaine.

Sa première adjointe, interpellée par mes soins sur ce blog, n'a pas voulu donner son avis...

Il y a pourtant des familles pour lesquelles les grèves se traduisent par une difficulté notable. Faut-il ne pas les voir? faut-il considérer que la loi républicaine n'a pas sa place à Angoulême où il existerait une sorte d'exception?

 

Le propre d'un élu c'est de suivre ses dossiers. J'ai donc cherché comment les choses avançaient... surprise!

 

La Cour Administrative d'Appel de Bordeaux a rendu son jugement, il est accessible en ligne...

 

On apprend ainsi que la requête de la Ville a été rejetée... et que le maire et son équipe vont devoir, enfin, prendre le sujet à bras le corps!

Le jugement date du 26 octobre... depuis lors, nul n'avait jugé nécessaire d'en informer la population....nouveau signe de mépris!

 

ADC dès février 2009 avait organisé une soirée débat pour faire parler les communes charentaises ayant mis en place ce dispositif. C'est possible, cela peut être fait sérieusement...

 

Le temps des fausses excuses est maintenant derrière nous!

Encore une fois, on découvre que le maire en place ne respecte pas ses obligations de base. En choisissant d'ignorer la loi, il a oublié la détresse des familles de sa commune.

 

C'est aujourd'hui une joie de faire ce cadeau à ceux d'entre nous qui ont vécu avec difficultés les jours de grève.

Encore une fois, autant la grève est un droit constitutionnel, autant l'aveuglement qui consiste à laisser les familles avec enfants sans solution est un échec qui ne doit plus se reproduire.

Mission accomplie!

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent YOU - dans Angoulême
commenter cet article

commentaires