Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 07:29

godot" Vous pouvez gagner si vous êtes unis!"

C'est sans doute la phrase la plus entendue... mais ceux qui la prononcent commencent à douter de notre capacité commune à avancer vers le but.

Pourtant 2013 commence mieux que 2012. Les choses sont plus claires: quatre candidats potentiels, une proposition de primaires et des dialogues.

Sans doute n'est-ce pas assez rapide pour beaucoup. C’est notre cas !

Cela ne doit pas nous faire attendre que tout se précise d'un seul coup.

Il n'y a pas d'élection politique sans candidats, et pas de victoire sans projet.

Le temps de la critique est utile car la démocratie ne doit pas laisser la place vide aux seules majorités. Au sein d’Angoulême Ambition nous avons pu nous associer aux actions de Vincent YOU, un homme de conviction, un élu travailleur et vigilant.  

Reste donc à bâtir un projet.

Il y a deux méthodes: celle qui consiste à réciter un bréviaire parisien, celle qui découle d'un temps d'écoute sur le terrain.

Il y a deux légitimités: celle qui découle d'une étiquette, celle qui vient d'une expérience.

 

Le temps des slogans n'est plus de mise. Après des années d'alternance politique, peu nombreux sont ceux qui donnent leur confiance sur la base d'un tract, fut-il très joli!

Mener une ville ou une agglomération c'est savoir créer une majorité, c'est aussi être capable de mener le bateau malgré les vents contraires qui peuvent surgir au cours d’un mandat. Il faut porter une vision et savoir la rendre possible.

 

Il faut avoir un projet clair adapté aux besoins des habitants, une capacité à tenir un budget, une expérience de la gestion des hommes et des collectivités, sans oublier des réseaux pour se faire entendre dans les lieux de décision et un sens de l’écoute.

Nous sommes engagés aux côtés de Vincent depuis 2008 lorsqu’il fut l’un des seuls à travailler à redonner espoir.  Avec lui, nous avons construit Angoulême Ambition autour de nombreux sujets : développement économique, éducation, sécurité, propreté… et bien sûr l’immense action de fond qui se révéla déterminante contre le Busway. Il est engagé pleinement dans ses fonctions de conseiller régional, défendant les sujets importants pour notre territoire.

Depuis 5 ans, les actions, les propositions, le travail de terrain et de dossier ont été nombreux et ne sont pas restés sans écho !

Pour avoir travaillé avec Vincent, être allés avec lui à la rencontre des Angoumoisins, nous avons la conviction qu’il peut porter cette dynamique et cette responsabilité.

Vincent est un hospitalier, de ceux qui ont appris à protéger, prévoir et construire. Et tout nous montre qu'il faut commencer tôt.

Vincent est un homme du service public, il croit, comme nous, à la valeur d'une présence constante et sur l’ensemble des territoires de la ville.  

Vincent est un gestionnaire raisonnable et possède une solide expérience. Comme directeur financier à Girac, il était responsable d'un budget plus important que celui de la ville ; il a connu les cabinets ministériels et leurs chemins de décision ; il dirige un établissement charentais au quotidien.

Vincent a l’autorité et la sérénité requises pour veiller à la tranquillité de ses concitoyens.   

Au contact de ceux qui vivent, souffrent et construisent en Charente, nous savons que Vincent YOU a retenu la leçon de sagesse des Charentais : inutile de faire les fiers mais travaillons jour après jour !

Depuis quelques mois, Vincent n’a cessé d’être un ferment d’unité. Avec notre accord, il a cherché à voir ces derniers jours si le chemin de l’union pouvait se construire tout de suite. Il a rencontré ou discuté avec tous les prétendants à la mairie d'Angoulême. L'idée des primaires ne fait pas l'unanimité, il faut donc sans doute se risquer à penser qu'elles ne se feront pas.

Le temps des investitures n'est pas clair: l'UDI se met en place; l'UMP se rabiboche.

Nous prenons donc la décision de ne pas attendre.

Aujourd'hui, nous appelons à se rassembler tous ceux qui vivent et travaillent ici. N'attendons pas la dernière heure. Ne laissons pas le temps jouer pour le maire sortant.

Arrêtons de subir les évènements!

Subir la crise en attendant un rebond?

Subir la délinquance en restant chez soi?

Subir la crise de l'école en croisant les doigts?

Subir la crise sociale en se limitant à distribuer des promesses?

Subir la perte de notre ambition culturelle en se perdant dans des logiques comptables?

Subir les calendriers des partis alors que l'attente sourde nous dicte de travailler davantage?

L’énergie et l'empathie de Vincent sont intactes. Pour lui comme pour nous, le but est celui d’une liste unique qui devra se construire avec tous ceux qui veulent vraiment l’alternance. Cette liste unique ne pourra pas se baser seulement sur un casting qui découlera d'une investiture partisane. Les gens veulent un maire pas un appareil.

Dès aujourd'hui, avec les "ateliers de l'alternance" nous voulons préparer la pierre d'angle de notre projet. Elle sera proposée demain à tous ceux qui voudront dire des choses dans la campagne qui vient.

Dès ce week-end, les bénévoles d'Angoulême Ambition viendront à votre rencontre. N'attendez plus: l'alternance à Angoulême commence par votre parole!

 


 Les signataires de ce texte sont les membres du bureau du mouvement Angoulême Ambition

Jean-Philippe POUSSET, Président;

Marie-Claude COURNEDE, Vice-présidente;

Bernadette FAVE, Conseillère municipale;

Gerard MARQUET, Secrétaire;

Véronique de MAILLARD, trèsorière.

Partager cet article

Repost 0
Published by les membres du bureau d'Angoulême Ambition - dans Angoulême
commenter cet article

commentaires