Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 12:41

Bandeau-VY-legislative--4-.jpgC'est désormais officiel, je suis candidat aux élections législatives sur la 1ère circonscription de la Charente.

C'est un choix lourd, longtemps réfléchi, qui découle d'une discussion approfondie avec mes amis d'Angoulême Ambition. Nous nous sommes réunis le lundi 23 avril pour peser le pour et le contre. A l'unanimité de la vingtaine de personnes présentes, tous ont accepté de soutenir ma candidature. C'était le signal que j'attendais.

J'ai la conviction que la Charente tourne en rond et que cela provient notamment d'une routine imposée par les grands appareils politiques. Nos faiblesses viennent parfois du manque d'ambition de nos élus.

Pourtant, face aux crises, il n'est plus possible de rester dans la routine.

 

Il y a deux logiques en politique: une logique d'appareil, qui fonctionne par cooptation. Et une logique territoriale, qui implique du travail dans la durée et de la créativité.

Je me place résolument dans cette seconde démarche.

Je suis un élu local impliqué, j'ai montré une certaine liberté de parole et le souci de savoir travailler avec tous.

Je veux mettre cette liberté de parole et d'action au service de la Charente.

 

Mon parcours professionnel et politique n'est un secret pour personne.

Je ne vis pas de la politique, car c’est une condition pour être libre. Après avoir été directeur financier de Girac,  j’ai eu une parenthèse temporaire pour une expérience en cabinet ministériel et dans la préparation du G20. Depuis, je suis revenu travailler auprès de ceux qui m’ont élu Conseiller Régional en 2010 et je suis directeur d’un hôpital de proximité en Charente.

Mon engagement politique est marqué par deux sources : mon soutien initial pour Philippe Séguin dont j’ai toujours apprécié la hauteur de vue ; mon amitié fidèle pour Christine Boutin dont j’ai été le chef de cabinet au Ministère. Malgré leurs différences, ces deux profils se rejoignent par leur exigence de cohérence et la volonté farouche de ne pas céder à la pensée unique. Membre du PCD, je serai donc enregistré comme tel à la Préfecture car cela reflète ce que je suis. Mais ma candidature n'est pas celle d'une logique nationale. Je ne suis pas du genre à réciter les "éléments de langage" de tel ou tel parti. Ceux qui me connaissent le savent; les autres finiront par comprendre : il y a d'autres logiques en politique que celles des apparatchiks.

 

Cette double filiation me donne aussi des obligations. Soyons très clair: je pense que ma candidature peut renouveler et réveiller la droite en Charente. Chacun mènera sa route et portera son projet. Mais notre adversaire unique reste la gauche qui triomphe par ici malgré la faiblesse de son action. Je m'engage donc aujourd'hui, si je devais me trouver derrière la candidature officielle de l'UMP, à mettre tout mon dynamisme personnel pour contribuer à un vrai rassemblement au deuxième tour. Je crois pouvoir espérer que la réciproque soit vraie...

J'entends bien quelques critiques: "il ne faut voir qu'une tête", "il faut une investiture", "quel égocentrisme!"... certains iront sans doute de leurs attaques. Mais cela ne doit pas suffire à maintenir une lente routine mortifère.

A ma façon, je suis comme le Petit Poucet de nos contes. Pour sortir de la disète et de l'ombre, il faut s'engager et poser un à un ses petits cailloux. Si la route s'ouvre, elle bénéficiera à tous...

 

"on le méprise, on le raille, on le pille;

quelquefois cependant c'est ce petit marmot

qui fera le bonheur de toute la famille"

 

A ma façon, je compte être un homme libre qui fera ses choix sans en référer à des hiérarchies partisanes : je veux continuer à être à vos côtés pour construire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent YOU - dans Charente
commenter cet article

commentaires