Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 11:17

Dans quelques mois, les électeurs seront appelés aux urnes pour choisir leurs conseillers généraux.

En Charente, l'UMP a fait le choix de transférer sa compétence d'investiture au groupe d'opposition du Conseil Général.

Pour Angoulême, le choix est fait de retenir les candidatures des conseillers municipaux d'opposition.

J'ai dit dès juillet que la méthode et les critères à géométrie variable me semblaient problématiques et que je me réservais le droit d'être candidat sans investiture.

 

Ce n'est pas une question facile, j'ai donc pris le temps de la réflexion. J'ai fait aujourd'hui mon choix: je ne serai pas candidat aux cantonales.

 

Ce choix me coûte car je crois être bien implanté dans le canton Est. Ce choix me coûte car je souhaite aller devant le suffrage universel pour faire valider ou infléchir ma lecture des problèmes qui sont ceux de notre département et mes propositions pour notre ville d'Angoulême. Mais cela doit se faire en équipe. Il me semble plus important de construire l'avenir sur des bases sereines.

Notre objectif pour la droite et le centre à Angoulême doit être de rendre possible ce que de plus en plus d'angoumoisins attendent: la sortie en 2014 de Philippe LAVAUD.

C'est  l'objectif principal, j'entends y prendre toute ma place et montrer ma détermination à rendre cet objectif à portée de main.

Je connais les discussions d'investiture. A chaque élection, elles sont difficiles et délicates. On pourrait passer des siècles à soulever telle ou telle objection. Je ne vais donc pas me complaire dans ces débats microcosmiques.

 

meleeBlack-Bleu.jpgJe ne suis pas un homme pressé. Comme conseiller régional, je vais donc me consacrer à remplir au mieux ma responsabilité d'élu local. Je serai sur le terrain, je compte être le relai de tous auprès des services du conseil régional, je participerai aux débats locaux.

Il s'agit de créer les conditions d'une alternance en 2014 avec une équipe large, diversifiée et construite autour de personnalités qui veulent travailler en équipe.

Comme dans une équipe de rugby, il faut des gabarits différents et des talents qui s'additionnent. Je tiens juste à avoir ma part dans la mêlée et à tirer quelques pénalités!

 

On dit souvent en France que nous avons la droite la plus bête du monde. En Charente comme à Angoulême, nous connaissons le prix de ces querelles qui se succèdent d'élection en élection.

En 2003, nous avions encore le conseil général, le conseil régional, les villes de Cognac et d'Angoulême, deux députés sur quatre et deux sénateurs sur deux... on sait où nos divisions nous ont menées!

Dès aujourd'hui, je veux montrer que l'on peut avoir un autre comportement et que nous pourrons être, demain, dignes de confiance. Par mon choix, je veux être le garant de notre unité possible en 2014.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vincent YOU - dans Angoulême
commenter cet article

commentaires

lola - cognac 13/10/2010 09:09



Félicitations à monsieur You ,homme qui a des valeurs et de la de loyauté . C'est un exemple pour la politique .Merci pour ce sens des responsabilités



brigitte 12/10/2010 21:34



Bravo pour votre décision  courageuseet porteuse d'unité .Avec tous mes voeux pour d'autres enjeux!



Jean Baptiste 12/10/2010 13:36



Belle décision, toute à votre honneur M. You.


Il faudrait analyser plus profondément les causes de l'échec de la droite et particulièrement de l'UMP et de ses "satellites" depuis 10 ans en Charente. J'aimerais vous lire la-dessus.